LE WIKIPIDOUP

ACCORDINA : n.m. version à boutons du mélodica. L’instrument est constitué d’un clavier chromatique (idem main droite de l’accordéon) et d’une embouchure dans laquelle on souffle pour obtenir un son proche de l’harmonica, Régis en joue sur l’album Kailh a gorrion.

BIGOUD N’GONI : n.m. instrument hybride à cordes, de la famille des Kora, utilisé par Pierrick sur scène.

BORIS DE WITT : personnage essentiel dans la vie du groupe Wipidoup, Boris est le manager, le conseiller, le plus grand fan, le webmaster, l’ami virtuel sur http://www.facebook.com/#!/boris.dewitt

ENDRO PARISIEN : n.m. danse bretonne d’un genre nouveau, souvent pratiquée dans les festivals d’été. À ce jour, sa fiche technique est inexistante.

GENTIANE : n.f. plante du Cantal très appréciée par 2/4 du groupe Wipidoup, après macération et distillation de ses racines, bien sûr !

JEAN-PIERRE, JEAN-MARC, JEAN-NOËL : n.m. de substitution donné par Philippe Gloaguen aux accords de guitare sol dièze quinte bémol, Fa7 augmenté et ré mineur 6.

LUTH OUVRIER : n.m. instrument à cordes, appelé aussi Lothar, Pierrick en joue sur les albums L’appel à la transe et Kailh a gorrion.

WIPIDOUP : n.m. provient du breton du goëlo C’hwipi-doub qui signifie poison violent (trugarez da Louizig), ingrédient indispensable dans la musique du groupe. Les propriétés du poison : véritable opium du danseur, le sujet est accro dès la première prise et en consommera sans modération.

WULULULI : n.m. cri lancé par quelques chanteurs-sonneurs en plein milieu d’une danse. A pour effet d’exciter les danseurs alentour. Effet indésirable notoire : peut provoquer des mots de gorge.



LE GROUPELE_GROUPE.htmlshapeimage_5_link_0
LES MUSICIENS LES_MUSICIENS.htmlshapeimage_6_link_0
LES CDLES_CD.htmlshapeimage_7_link_0
RENDEZ-VOUS et contactsRENDEZ-VOUS_ET_CONTACTS.htmlshapeimage_8_link_0
WIKIPIDOUPshapeimage_9_link_0